Participative-spirit.fr » Divers » Coût de crédit : que considérer pour effectuer le calcul ?

Coût de crédit : que considérer pour effectuer le calcul ?

Le coût total d’un crédit constitue une donnée importante qui permet à l’emprunteur d’estimer une offre qui lui est faite. C’est la différence entre le total des mensualités et le montant de l’emprunt, hors frais fixes. Dans le cadre d’un prêt à taux fixe, la banque doit communiquer cette information au niveau du tableau d’amortissement associé à l’offre de prêt. La règle est différente pour un emprunt à taux variable. Voici les éléments à considérer pour effectuer le calcul du coût de crédit.

Le montant emprunté

La première donnée bancaire considérée pour le calcul du coût de crédit, c’est le montant emprunté. Il s’agit de la somme d’argent que l’établissement bancaire prêteur verse à l’emprunteur. Celui-ci reçoit cette somme en s’engageant à la rembourser sur une période donnée et avec certains intérêts. Il peut s’agir d’un emprunt dans le cadre :

  • d’un achat immobilier
  • de l’achat d’un véhicule
  • de l'achat de produits de consommation (matériel vidéo, véhicule, etc.)
  • l’organisation d’un voyage
  • la constitution d'un capital de départ pour une entreprise, etc.

Les montants peuvent être versés dans le cadre d’un emprunt indivis ou d’un emprunt obligataire. Le montant emprunté peut dépendre de divers paramètres que le prêteur peut considérer comme votre capacité financière ou votre profil réel en tant qu’emprunteur.

La durée du contrat

La durée du contrat de prêt est le second élément entrant en jeu dans le calcul de crédit. Cette donnée est toujours spécifiée dans le contrat de prêt convenu entre emprunteur et prêteur. C’est la période qui est donnée à l’emprunteur par l’établissement prêteur, afin de pouvoir rembourser l’intégralité du montant qui lui a été versé.

Cette durée de contrat dépend de l’établissement prêteur ainsi que du type de contrat de crédit souscrit. Elle peut s’échelonner sur quelques mois voire quelques années. Il faut noter que plus la durée d'emprunt est longue, plus le coût du crédit est important. La durée du contrat de votre prêt a un réel impact sur le montant des mensualités à payer et donc sur le coût total de votre emprunt.

Le taux d’intérêt appliqué

Il sera également pris en compte le taux d’intérêt appliqué pour le prêt. Il s’agit du revenu payé par l’emprunteur à l'organisme qui lui prête de l'argent. Si ce taux est élevé, le risque de non-remboursement est grand. Exprimé en pourcentage, le taux d'intérêt a été mis en place afin de contrebalancer le risque engendré par le prêteur.

On distingue principalement deux types de taux d’intérêt :

  • le taux d'intérêt nominal (annuel) défini au moment où le prêt est créé et le taux d'intérêt réel. Il est créé en fonction des primes de risque
  • le taux d'inflation : il peut être fixe, variable ou révisable.

La fréquence des remboursements

La fréquence ou périodicité des remboursements est un élément important pour calculer le coût total d’un crédit. Par définition, c'est la fréquence à laquelle les échéances sont versées à l’organisme prêteur. Cette donnée bancaire qualifie le rythme de remboursement, défini par contrat.

La plupart des emprunteurs opte généralement pour des versements en mensualités. Toutefois, il est tout à fait possible d’adopter un paiement par quinzaine. Cela permet ainsi une réduction mécanique du coût du crédit.