Participative-spirit.fr » Auto moto » Assurance auto temporaire, quel choix faire en tant que jeune conducteur ?

Assurance auto temporaire, quel choix faire en tant que jeune conducteur ?

Une assurance auto temporaire est un contrat provisoire permettant d’avoir une couverture sans souscrire à un contrat classique d’un an. D’une durée d’un jour à 3 mois maximum, elle est souple et pratique permettant de répondre à un besoin ponctuel de protection. Ouvert aux automobilistes sous certaines conditions, quel choix s’offre à un jeune conducteur ? Voici ce qu'il faut savoir.

Assurance auto temporaire : quel choix faire en tant que jeune conducteur ?

Une assurance auto temporaire permet de se conformer aux exigences de la loi sans avoir à souscrire un contrat de couverture assurance normal d’une année. Elle permet de se protéger provisoirement pour de nombreuses situations exceptionnelles. Seulement, l’assurance auto temporaire ne s’adresse généralement pas aux jeunes conducteurs. Les conditions d’âge et d’expérience qui l’encadrent chez la plupart des compagnies d’assurances permettent rarement à un détenteur de permis probatoire d’y souscrire.

Pour contracter une assurance auto temporaire, il faut en effet avoir plus de 21 ans, parfois 23 pour certains assureurs. Ensuite, il faut être détenteur d’un permis de conduire, catégorie B, avec une ancienneté de plus de 2 ans. S’il arrive que certaines compagnies d’assurances proposent des dérogations concernant l’âge, ce n’est toujours pas le cas concernant le nombre d’années de conduite.

Toutefois, des recherches sur internet permettent de trouver de rares assureurs qui acceptent de couvrir les jeunes conducteurs. Les tarifs d’assurance, dans ces cas précis, sont dans la majorité des cas élevés.

Jeune conducteur : les solutions d’assurance auto temporaire ?

Pour assurer son véhicule, une personne considérée comme jeune conducteur a plusieurs solutions.

S’assurer auprès d’assureurs en ligne

Pour la plupart des cas, la souscription se fait directement en ligne. Les tarifs varient selon les assureurs. Il faudra quand même prévoir un budget d’environ 30 euros en fonction de la puissance fiscale du véhicule alors qu’il est souvent entre 10 et 11 euros pour les contrats normaux des automobilistes expérimentés.

Pour les pièces à fournir, il s’agit :

  • d'une copie du permis de conduire du conducteur en cours de validité
  • d'une copie de la carte grise du véhicule à assurer
  • d'un justificatif d’identité (carte d’identité, passeport)
  • d'un justificatif de domicile (facture d’eau, d’électricité, de gaz, un titre d’impôt, etc.).

Dans la plupart des cas d’inscription en ligne, fournir un relevé d’information en assurance n’est pas nécessaire.

Faire assurer sa voiture par un parent

Un conducteur détenteur d’un permis probatoire peut aussi choisir de faire assurer son véhicule par l’un de ses parents. Dans ce cas, il bénéficie des tarifs normalement pratiqués dans le secteur. Les pièces à fournir sont identiques à celles citées plus haut, inclus le relevé d’information en assurance. À défaut de ce dernier, certains assureurs acceptent une déclaration sur l’honneur.

Toutefois, cette solution n’est pas toujours favorable au jeune conducteur. Elle ne lui permet pas d’engranger des points pour le Bonus (ou le malus) à son propre compte.

Assurance auto temporaire : les garanties

Une assurance auto temporaire, quelle que soit sa durée, permet de bénéficier d’une assurance au tiers. Il s’agit de la garantie minimale obligatoire en responsabilité civile. Elle couvre essentiellement les dommages aux tiers. Cependant, en option, il est possible de l’étendre vers une assurance aux tiers plus et même à un contrat tout risque. Ce dernier n’est généralement envisageable que pour les contrats de durée plus ou moins longue.